• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un cheminement à la croisée des chemins

Un cheminement à la croisée des chemins - Paul Karim

J’ai fait mes études universitaires au HEC Montréal, j’ai eu mon diplôme en fiscalité, il y déjà douze ans de cela. Lors de mes études, j’étais vraiment passionné par la matière, j’aimais la résolution de problèmes complexes, le défi de trouver les meilleures solutions pour les citoyens et entreprises de tous genres. Je trouvais ce domaine très stimulant et je m’imaginais avoir un emploi important et dynamique dans ce domaine dès mon diplôme achevé. On peut dire que c’est en parti ce qui s’est passé, j’ai obtenu un bon emploi stable et bien rémunéré rapidement Aujourd’hui, avec la sagesse des années accumulées, je me trouve bien naïf d’avoir pensé que de rester si longtemps dans la même routine ne finirait pas par me rattraper. J’ai un bon emploi en planification fiscale, mais je m’emmerde. Je n’y trouve plus de défis du tout, c’est du pareil au même, à chaque jour. Des lois fiscales qui changent de temps en temps selon le nouveau gouvernement, mais rien de plus excitant. Mon emploi ne me stimule plus du tout et je ne sais pas trop quoi faire. Il est facile de dire de changer d’emploi, mais ce sera pareil ailleurs, ça restera le même genre de position avec les mêmes règles. En plus, j’avoue que de faire le grand saut me fais peur. J’ai de très bonnes conditions et un style de vie qui va avec ces dernières, je ne veux pas risquer tout ça. Et ma retraite qui arrive à grands pas, il me reste environ 10 ans pour avoir un très bon package de départ. Dix ans, c’est long à faire quelque chose qu’on aime plus, mais en même temps, si je recommence à zéro ailleurs, je perds toute mon ancienneté. Je ne sais plus quoi faire, j’en suis un peu déprimé.

Je me demande qu’est-ce que je ferais si c’était à refaire. Je rêvais de défis et d’une vie professionnelle excitante, mais qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Je suis peut-être tombé rapidement dans un confort, et j’y suis resté trop longtemps. Je pourrais peut-être en parler à mon employeur, lui dire que j’aimerais de nouveaux défis dans l’entreprise, mais je ne vois pas quoi. Bref, je suis à la croisée des chemins. Je pourrais peut-être prendre de longues vacances pour aller réfléchir à tout ça ailleurs, loin de mon quotidien routinier. Tout ce que je sais pour le moment, c’est que je dois faire quelque chose pour provoquer un changement sinon je vais mourir de platitude.

À propos de l’auteur :

author